La grande lieue gauloise. J. Dassié. Page 21.

Glossaire.

                  Itinéraire d’Antonin. Recueil d'itinéraires prédéterminés.

      Exemple : "Iter a BURDIGALA AUGUSTODUNUM", donnant la liste des points et des distances entre Bordeaux et Autun, par Saintes, Poitiers, Bourges et Decize, en 16 stations. Il paraît dater du début du IIIe siècle et comporte de très fréquentes erreurs de recopies.

      Table de Peutinger.

      Document médiéval en 12 panneaux, conservé à la bibliothèque nationale autrichienne, à Vienne. Dernière recopie d'un document romain du Ier au IIIe siècle, avec ajouts postérieurs, représentant l'ensemble des cheminements du monde connu vers Rome. Il n'y a pas d'échelle. Seules sont figurées les principales villes et étapes intermédiaires avec indication des distances. Elle comprend de nombreuses erreurs, soit sur la nature des unités utilisées, soit nées des recopies successives des valeurs. Nous utilisons la reproduction de Von Scheib, 1753, segment I, avec vérification de certains points directement sur l'original de la Table, effectuée par l'auteur, au laboratoire de l'Österreichische Nationalbibliothek de Vienne.

Rayon curvimétrique.

      Les tracés des voies ne suivent pas toujours la ligne droite et pour trouver le point d'aboutissement d'une certaine distance à partir d'un point d'origine, il est plus rationnel d'utiliser un curvimètre. Les localisations historiques demandent souvent de vérifier qu'un point hypothétique P se trouve bien aux distances D1 et D2 de repères incontestables. La position de P se trouve à l'intersection de deux arcs de cercles tracés avec R1 et R2 comme rayons. La meilleure précision sera obtenue en prenant comme rayon R la longueur donnée par le tracé curvimétrique de la distance D, effectué soit sur le chemin hypothétique, soit sur un cheminement voisin, d'un relief analogue. C'est cette longueur que nous appelons "rayon curvimétrique". R est généralement plus petit que D.

Métrique.

      La métrique d'une voie est une grandeur physique indirectement mesurée au travers d'un document cartographique moderne ou d'une photographie aérienne corrigée. Elle exprime la distance entre des points topographiques remarquables, régulièrement espacés au long de cette voie.Ces points sont nés de phénomènes d'accrétion autour l'emplacement de jalons antiques de distance.

Module de distance.

      Le module de distance d'une voie est une grandeur déterminée à partir de documents anciens. Représentant la valeur métrique moderne de l'unité de distance utilisée, il est obtenu en divisant la distance curvimétrique entre deux points bien identifiés par l'indication de distance entre ces points. Cette valeur peut être différente de celle éventuellement annoncée ou présupposée dans le texte.

Rémanence topographique.

       Méthode de détermination de l'ancienneté d'une voie, par recherche sur carte de points géographiques, topographiques ou administratifs remarquables. Ces points sont caractérisés par un espacement récurent, correspondant à une unité de distance antique : la métrique de cette voie. Cette forme de détermination s'applique particulièrement aux voies gauloises et romaines.

Bibliographie

AMMIEN MARCELLIN XVI, 12, 8 : "on comptait 14 lieues, c'est à dire 21000 pas".

AUPERT (P), CARPONSIN-MARTIN (C), DASSIÉ (J), GUSTAVE (S), TARDY (D) "Le site archéologique de Barzan", ASSA Barzan, 1997.

AURÈS (A) "Note sur le système métrique des gaulois" R.A., 14, 1866.

AURÈS (A) Série de mémoires sur la lieue de 2436 m, de 1865 à 1879.

BASALO (L) "Le temple du moulin du Fâ". Note infra d'Albert Grenier. GALLIA, t. II, 1944.

CHÉNON (E) "Les voies romaines du Berry". Bulletin des Antiquités Françaises, p 118-124, 1949.

CHEVALLIER (R) "Les voies romaines", Armand Colin, Paris, 1972.

CHEVALLIER (R), DASSIÉ (J), DELAUNAY (Ph), GUY (M), KERMORVANT(A).

"Archéologie aérienne en Charente Maritime. Découverte de Talmont-l'Antique,
Novioregum de l'Itinéraire d'Antonin". Revue archéologique, fasc.2, p 283-306, PUF, Paris, 1977.

CHEVALLIER (R) "Les voies romaines", Librairie Internationale Picard, Paris, 1997.

CLOS ARCEDUC (A) "La métrique des voies gallo-romaines et ses rapports avec leur recherche".

Actes colloque international d'archéologie aérienne, Paris, 1964.

CLOS ARCEDUC (A) "La métrique des voies anciennes et son utilisation pour leur recherche et leur classement". Revue "GAULE", Bulletin N° 3 et 4, 1968.

CLOUET (M) "Note sur les voie romaines partant de Mediolanum Santonum". Rev. Gén. Centre-Ouest France, 1934.

COMONT (A. de ) "Cours d'Antiquités monumentales". II, 1831.

COULON (G) "Les voies romaines du Berry", L'Archéologue, N° 28, Fév.-Mars 1997.

CUNTZ (O) "ITINERARIA ROMANA ", Itineraria Antonini Augusti et Burdigalense. B.G. TEUBNERI MCMXXIX.

D'ANVILLE "Notice de l'ancienne Gaule", Paris, MDCCLVX.

DASSIÉ (J) "Archéologie aérienne. Patrimoine archéologique et touristique des Charentes" Edition Sutton, 2001.

DASSIÉ (J) "Talmont-l'Antique, ville et port des Saintongeois." Archeologia, nº 89, décembre 1975.

DASSIÉ (J) "Talmont-l'Antique, ville et port gallo-romains de NOVIOREGUM..." Caesarodunum 12, tome 2, 1977.

DASSIÉ (J) "Manuel d'archéologie aérienne ". Editions TECHNIP, Paris, 1978.

DASSIE (J) "La grande lieue gauloise". GALLIA, n° 56, 1999.

DENIMAL (P) "La voie aquitanique d'Agrippa de Lyon à Saintes", thèse , p 40-49, Paris IV, 1994.

DESBORDES (J-M) "Voies romaines en Limousin". Association des Antiquités Historiques du Limousin, Limoges, 1995.

DESJARDINS (E) "Géographie de la Gaule romaine".

DUVAL (P-M) "La vie quotidienne en Gaule pendant la paix romaine". Hachette, Paris, 1952.

DUVAL (P-M) "La Gaule jusqu'au milieu du Ve siècle". Picard, Paris, 1971.

ÉTIENNE (R) "Bordeaux antique", Bordeaux, 1962.

FACON (R) "Recueil des lieux-dits de la Charente", Angoulême, 1965.

"GAULE" "Itinerarivm provinciarvm omnivm imper Antonini avgvsti". Bulletin de la Société d'Histoire, d'Archéologie et de Tradition gauloise. Bulletins N° 1 et 2, Paris, 1968.

GRENIER (A) "Manuel d'archéologie gallo-romaine", 2e partie, Les routes. A. Picard, Paris, 1934.

JALMAIN (D) "Lacunes de l'Itinéraire d'Antonin : les voies romaines de Chartres à Orléans". GAULE , N° 3-4, 1968.

JALMAIN (D) "Archéologie aérienne en Ile- de-France", Technip, Paris, 1970.

JALMAIN (D) "Etude des voies romaines entre Seine et Loire" Colloque international sur la cartographie archéologique et historique, IPN, 1970. Publication actes : Centre de recherches A. Piganiol, p 111-114, Tours, 1972.

JORDANIS "De rebus bettici", 36. Evèque du 6e siècle écrivant : "la lieue gauloise vaut 1500 pas".

JULIAN (C) "La Gaule dans la Table de Peutinger". Revue Archéologique de l'Est, t. XIV, n° 1, 1912.

JULIAN (C) "Histoire de la Gaule ". 1908-1920.

HULTSCH (F) "Griechische und Römische Metrologie". Akademische Druck- u. Verlangsanstalt. GRAZ, Austria, 1971.

HIRSCHFELD (O) " CORPVS INSCRPTIONVM LATINARVM", volume XIII,, 2ème part., fasc. 2, 1907.

LACURIE (Abbé A-F) "Notice sur le pays des Santons à l'époque gallo-romaine", avec carte. Saintes, 1844.

LIEVRE (A-F) "Les chemins gaulois et romains entre la Loire et la Gironde. Les limites des cités. La lieue gauloise.". Mém. Soc. Antiq. De l'Ouest, t. XIV, Poitiers, 1891, t. XVI, , Poitiers, 1893, Clouzot, Niort, 1893.

LOTH (Y) "Tracés d'itinéraires en Gaule romaine". Gaule, Paris, 1969.

MARVAUD (A-F) "Etude historique de l'Angoumois". Cognasse, Angoulême, 1835.

MAURIN (L) "Saintes antique". SAHCM et Musée archéologique, Saintes, 1978.

MAURIN (L), TASSAUX (F), THAURE (M). " Inscriptions Latines d’Aquitaine , Santons", Centre Pierre Paris, Bordeaux, 1994.

MAURIN (L) "La Charente-Maritime", Carte archéologique de la Gaule. Fondation Maison des Sciences de l'Homme, Paris, 1999.

NAVEAU (J) "Recherches sur Jublains (Mayenne)". Documents archéologiques de l'Ouest, 1997.

PISTOLLET de SAINT-FERJEUX "Mémoire sur l'ancienne lieue gauloise", Langres, 1852.

PIVETEAU (J), BARANGER (H) "Voies antiques du département de la Charente" Mém. Soc. Arch. et Hist. de la Charente, 1954.

SAUVAGÈRE (de la) "Recueil d'antiquités dans les Gaules". Herissant le fils, Paris, MDCC.LXX.

SÉNILLOU (P) "Les bornes milliaires". Bulletin de la Société Archéologique Pontoise, N° 37 et 42. Pons, 1976.

SÉNILLOU (P) "Pons à travers l'histoire", Université Francophone d'Eté, Bordessoules, Saint-Jean-d'Angély, 1990.

VITRUVE (Marcus Vitruvius Pollio) "de Architectura", Livre IV, 1-6. Web : http://www.ukans.edu/history/index/europe/ancient_rome/F/Roman/Texts/Vitruvius/home*.html

VON SCHEIB (F-C) "PEUTINGERIANA TABVLA ITINERARIA", ex Augusta Bibliotheca Vindobonensi, 1753.

WALSER (G) " CORPVS INSCRPTIONVM LATINARVM", volume XVII /, 1986.